ILS ONT DIT OU ÉCRIT  à propos de LA CHANSON DE PROXIMITE :

FRED HIDALGO (Si ça vous chante)

"Avant que le star system ne vienne provoquer les ravages que l’on sait, creusant un fossé aussi énorme qu’injustifié de part et d’autre de la scène, avec des « idoles » d’un côté et des simples consommateurs de l’autre, la chanson était un art partagé de façon égale, mais surtout un art de proximité comme vient nous le rappeler aujourd’hui à bon escient Michel Trihoreau dans un livre intitulé La Chanson de proximité. Lequel annonce d’ailleurs, du fait de la crise majeure du disque, un certain retour (voire un retour certain) de la chanson à ses fondamentaux humains et citoyens." - Voir aussi à propos de La Chanson de Circonstance

MICHEL KEMPER (Nos Enchanteurs)

"Trihoreau est journaliste (un ex, un historique de Chorus), qui plus est un bon, un vrai, sincère dans son approche, un militant de cet art. Lui ne reçoit pas la chanson dans sa boîte aux lettres, ou peu, et pas par les gros labels. Non, il va la chercher, là où elle est, où elle crèche. Dans les petites salles, les Chant’appart, les micros festivals, là où le cœur bat plus fort qu’ailleurs. La géographie de ces petits lieux, leur genèse, l’énergie qu’il faut pour les faire vivre, il connaît, Trihoreau. Tant qu’il en a fait un bouquin. Qui sent autant l’encre d’imprimerie que la vie, le papier fraîchement coupé que l’énergie. C’est une plongée tant dans l’Histoire que dans notre présent, l’inventaire (forcément non exhaustif) de l’existant, des forces de cette chanson-là. Dire que son bouquin est œuvre utile relève du pléonasme. C’est un préambule d’amoureux. C’est pas pour rien d’ailleurs qu’Allain Leprest en a signé la préface, lui le (très) grand qui hante ces (petits) lieux." - Voir aussi à propos de renCONTrES (Rencontres avec Brassens) et de La Chanson de Circonstance

ALBERT WEBER (Planète Francophone)

"En 186 pages, il nous entraine dans les coulisses de la vie d’artiste. Là où les caméras et les photographes sont, la plupart temps, absents. Là où bat le cœur de tous ces talents émergents qui s’affirment dans des conditions pas toujours évidentes d’un point de vue technique. Sous le titre « La chanson de proximité. Caveaux, cabarets et autres petits lieux », Trihoreau n’y va pas quatre chemins. La chanson il la connait depuis des années, il l’aime depuis des années, et ses articles et dossiers historiques parus dans Chorus témoignent d’une rigueur et d’une passion à toute épreuve."

JEAN THEFAINE (Toutes les musiques que j’aime)

"Son ouvrage, qui s’appelle La chanson de proximité, est d’une rare compétence sur le sujet. Dommage que, formellement (typographie, mise en page), il soit aussi austère, au point qu’une lecture initiale de la table des matières, parfaitement éclairante sur le contenu et sa pertinence, semble indispensable. Cela fait, dégustez la courte préface du grand Allain Leprest, puis l’avant-propos que Michel Trihoreau conclut ainsi : « C’est à la source qu’il faut boire quand on commence à douter de l’eau du robinet. »"

FRANCOIS BELLARD (Vinyle)

"Ce livre est un hommage à tous les amateurs et passionnés qui, avec une modestie qui n’exclut pas la détermination au milieu des embûches de toutes sortes, animent les associations, suscitent la curiosité, fidélisent un public, et en fin de compte font tourner tout ce réseau de petites salles sans lequel un grand nombre d’ACI ne pourraient exercer leur art. Ils participent ainsi à la relève et à l’émergence des grands noms de demain et certains (comme Allain Leprest qui a préfacé le livre) ne s’y trompent pas et n’oublient pas par où ils sont passés ! Ce livre, très documenté, reprend les différentes étapes de l’évolution de l’histoire de cette chanson de proximité, celle qui utilise le moins d’intermédiaires possibles entre l’artiste et le public. L’analyse est à la fois serrée par l’abondance des informations utilisées, et fluide par la qualité de la pensée."

GERARD GORSSE (Chanson Rebelle)

"Minutieusement, comme un historien, Michel revisite plusieurs siècles de la chanson française, avec une précision de métronome, une documentation incroyable, et son livre peut être lu par tous ceux qui veulent en savoir plus sur cette chanson qui est un art majeur, n'en déplaisent à ceux qui voudraient nous faire croire le contraire.Merci Michel pour cette anthologie, j'en sortirai moins sot et plus documenté, et n'en mènerai que plus loin mon combat."

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now